Comment demander une formation à son employeur ?

Si vous souhaitez suivre une formation professionnelle, vous faites le bon choix. Néanmoins, l’accord de votre employeur est indispensable. Découvrez comment formuler votre demande et les règles à respecter avec Adiscos Formations, organisme de formation.

 

Les dispositifs de formation et l’accord de l’employeur

L’accord de votre employeur est indispensable, quel que soit le type de formation professionnelle dont vous souhaitez bénéficier. Votre entreprise peut accepter ou non votre demande. Découvrez une synthèse des règles en vigueur selon les dispositifs mis en place. 

Catégorie Accord ou non de l’employeur
Plan de développement des compétences L’employeur est libre d’accepter ou non la demande de formation prévue par le plan, mais en pratique celle-ci est rarement refusée.
Reconversion ou promotion par alternance (Pro-A) L’employeur peut refuser le bénéfice d’une Pro-A, un avenant au contrat de travail devant être signé.
Compte personnel de formation (CPF) Le salarié doit obtenir l’accord de son employeur sur le contenu de la formation et la période demandée.
Hors temps de travail, le salarié n’a pas à demander l’accord de son employeur.
Projet de transition professionnelle (PTP) – CPF de transition L’employeur doit accepter la demande de formation si le salarié justifie d’une ancienneté suffisante.
Congé de formation des conseillers prud’homaux L’employeur doit accepter la demande de formation.
Congé de formation des représentants du personnel L’employeur peut refuser la demande de formation pour raisons de nécessité de service ou d’effectifs (le nombre de congés formation déjà accordés dans l’année a été atteint).

Vous souhaitez réaliser une formation, c’est une excellente initiative. Vous pourrez ainsi progresser dans votre parcours professionnel, entamer une reconversion professionnelle ou simplement mettre à jour vos connaissances bureautiques et technologiques notamment. Mais pour obtenir cette formation financée par votre entreprise, vous devez respecter certaines règles.

 

Connaître le type de formation que vous souhaitez réaliser

Vous pouvez bénéficier de plusieurs contrats de formation à savoir le Compte Personnel de Formation (CPF), la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), ou le CPF de transition professionnelle, également appelé le Projet de transition professionnelle (ex-Congé Individuel de Formation – CIF).

Avant d’en parler en interne dans votre entreprise, vous devez savoir ce que vous voulez demander précisément. Vous devez avoir des réponses sur les sujets suivants : 

  • Quelles compétences souhaitez-vous acquérir ? Sélectionner ensuite plusieurs programmes de formation qui répondent à cet objectif.
  • Quelle est la durée de la formation ?
  • Avez-vous besoin de prendre des vacances pour réaliser cette formation ou bien est-elle compatible avec votre fonction ?
  • Avez-vous besoin d’un aménagement d’horaires ?

 

La bonne adéquation entre la formation et votre poste

Si la formation que vous avez choisie dure plusieurs semaines, il est probable que vous soyez absent du bureau. 

  • Savez-vous comment votre société va-t-elle l’interpréter ?
  • Quelles solutions pouvez-vous proposer pendant cette période d’absence ?
  • Quelles compétences allez-vous acquérir qui seront un avantage pour votre société ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour vous la faire accepter, vous devez convaincre votre employeur que cette formation est « gagnant-gagnant » pour vous et pour votre entreprise à court et à moyen terme.

 

Trouver les bons arguments

Vous devez, dans un premier temps, avoir des échanges approfondis avec les organismes de formation que vous avez présélectionnés afin d’identifier les connaissances et les compétences que vous allez acquérir au cours de ce parcours de formation.

Par la suite, vous devez bien préparer l’entretien avec votre N +1 et/ou le service des ressources humaines. En rédigeant un courrier voire un dossier bien argumenté et bien rédigé, autant sur la forme que sur le fond, vous allez approfondir votre réflexion et donc votre argumentation. Ce document sera ensuite remis aux décideurs. 

Plus votre projet sera cohérent entre vos compétences actuelles, votre poste, vos souhaits d’évolution, les enjeux de votre employeur et les évolutions du marché, plus vous aurez de chances d’obtenir cette formation. Pour préparer les esprits en interne, ce sujet pourrait être abordé de façon informelle avec les bonnes personnes, à savoir celles qui ont le pouvoir de décision. Il faut choisir le ou les bons moments ! La validation de votre formation professionnelle devrait être une formalité si vous avez su convaincre du bien-fondé de votre démarche.

 

Catégories