Formation

Formation et Abandon de Poste

Formation et Abandon de Poste

Tout salarié a droit à des heures de formation ou à même à un congé de formation. Ces formations sont inscrites dans le cadre des heures de travail et dans l’entreprise. Parfois, elles sont effectuées dans des centres de formations et hors des heures du travail. Dans les deux cas, ces séances de formation s’effectuent sous l’autorisation du chef d’entreprise. Durant leur formation, l’employé continue de percevoir son salaire. Mais si l’employé n’est pas présent au travail alors qu’il n’est pas non plus présent à sa formation, on qualifie alors cette absence d’abandon de poste.

l’abandon de poste

L’abandon de poste c’est le fait de déserter son poste sans avoir averti les personnes responsables. Elle se manifeste soit par une absence fréquente et irrégulière de l’employé soit par son refus de reprendre ledit poste après être parti en congé ou en congé de formation ou après une période de mutation et de détachement. L’employé rompt donc de son plein gré son contrat le liant à l’entreprise. Toutefois, pour que cet abandon soit effectif, il faut que l’absence de l’employé soit continue et sans justification. Quand l’abandon de poste est dûment constaté, le travailleur peut être licencié par l’entreprise sans avoir recours à toute procédure disciplinaire. Mais ce cas s’applique seulement aux employés titulaires ainsi que les stagiaires. Ainsi, quand un employé non titulaire commet une absence sans autorisation et sans justification, son employeur doit tout d’abord le prévenir en lui envoyant une lettre de mise en demeure afin qu’il reprenne ses tâches. Dans le cas d’une obstination à ne pas se montrer au travail de la part de l’employé, l’employeur est en plein droit de le licencier.

Catégories